Quantcast
Document sans titre
Suivez nous sur  
Inscrivez vous à notre newsletter

NOUVEAU SITE
Economie et Finance
Cheikh Tidiane Ndiaye, DG du CICES, sur l'incendie de la Foire: «Nous avons commis deux experts pour statuer sur les causes du sinistre»

Source : assavoir
Date : mer. 16 déc. 2015
» Plus d'actualités
» Les plus lues
» Les plus commentées
Imprimer cet article


Dans la nuit du samedi au dimanche dernier, un violent incendie s'est déclaré au Pavillon vert de la Foire internationale de Dakar (Fidak) et ravagé de nombreuses marchandises estimées à plusieurs millions Fcfa. Hier, le directeur général du Cices, Cheikh Tidiane Ndiaye, a fait face à la presse pour apporter des précisions sur la gestion de cette affaire par sa structure. Ainsi, il soutient que l'enquête sur l'origine du sinistre suit son cours. Pour plus de clarté, il a fait appel au service de deux experts en incendie pour découvrir les causes de l'incendie.

Au lendemain de l’incendie qui a ravagé le Pavillon vert de la foire, les responsables du Cices sont sortis de leur réserve pour s’expliquer sur le drame survenu dans la nuit du samedi au dimanche. Hier, face à la presse, le directeur général du Cices a fait le point sur l’état d’avancement de l’enquête concernant l’affaire. «Jusqu’à présent, nous ne sommes pas en mesure de vous dire l’origine du drame. Pour appuyer les structures compétentes dans cette enquête, nous avons engagé deux experts en incendie pour découvrir au plus vite l’origine du sinistre», affirme Cheikh Tidiane Ndiaye. Il estime qu’il n’est pas encore en mesure de chiffrer l’ampleur des dégâts et le Pavillon vert a brulé à près de 90%.  En attendant, nous avons aménagé un chapiteau de 1500 M2 en face du Pavillon Vert pour y reloger les 77 victimes identifiées à l’issue d’une enquête minutieuse. Des lors, les Algériens et les autres exposants situés du coté Est du bâtiment ont pu être rapidement recasés», clame-t-il.

 

Par ailleurs, le directeur général du Cices a tenu à démentir les informations selon lesquelles un court-circuit est à l’origine de l’incendie. « La cause de l’incendie reste la grande inconnue dans cette affaire. Une enquête est en cours donc nous ne pouvons pas nous prononcer sur cette question. Nous devons attendre les conclusions de l’enquête. Jusqu’à cette date, gardons-nous de nous aventurer dans de vaines spéculations», recommande-t-il avant d’indiquer que le processus d’indentification suit son cours et que d’autres endroits sont aussi prévus pour y reloger les sinistrés n’ayant pas de place dans le nouveau site.  Évoquant la sensible question des indemnités, le directeur général a voulu être clair. « Nous sommes en train d’étudier tous les dossiers que nous ont soumis les sinistrés.

 

 

 

Toute victime qui remplit les conditions requises sera indemnisée

 

Les autorités du Cices affirment qu’elles sont en contact permanent avec les services de la Douane et de la Gendarmerie pour étudier les dossiers au cas par cas. «En outre, nous comptons faire notre évaluation en nous appuyant sur un certain nombre d’indicateurs comme les fichiers de la Douane, la surface occupée et le type de produits. Il est nécessaire de nous entourer d’un maximum de garanties pour régler cette question. Mais nous pouvons certifier  que toute victime qui remplit les conditions requises sera indemnisée», rassure-t-il. Devant les nombreuses récriminations contre le manque de réactivité de la direction générale sur le sort des victimes, Cheikh Tidiane Ndiaye a tenu à lever toute équivoque. «Dès les premières heures du sinistre, nous avons tenu à prêter assistance aux victimes. En partenariat avec le ministère du Commerce et des forces de sécurité, nous avons mis en place une cellule de crise pour coordonner toutes nos actions. Dans ce cadre, nous avons initié une série de réunions pour discuter des modalités d’un soutien efficace au profit des victimes », soutient-il.

 

 

 

Les pavillons ne seront plus fermés la nuit

 

Pour le responsable du Cices, cet incident constitue désormais le point de départ du renforcement des mesures de sécurité afin d’éviter que d’autres feux ne se déclarent. «Nous sommes en liaison permanente avec les sapeurs-pompiers qui ont renforcé  leur dispositif d’intervention au Cices. Pour notre part, nous avons doublé les patrouilles des soldats du feu et revu le protocole de surveillance des pavillons. Nous avons aussi pris la décision de ne plus fermer les pavillons la nuit pour ne plus être surpris par un autre incendie», s’exclame-t-il.

 

Non loin de là, des ouvriers installent des cloisons qui délimitent les stands en face du Pavillon Brun.  Les victimes de l’incendie attendent de prendre possession du chapiteau de 1500 m2. Assise sur des ballots de vêtements qui ont échappé aux flammes, Ndioro Sarr  une des victimes, est venue visiter le site de recasement. « La direction du Cices nous a logés ici. Nous avons perdu tous nos bagages, donc il nous faut refaire notre stock pour continuer à travailler à la Foire.  Je pense que l’endroit est trop exigu pour accueillir tous les sinistrés. Les responsables du Cices doivent trouver d’autres sites pour recaser toutes les victimes», martèle l’exposante.




PUBLICITE

Autres articles
QUATRE COMPAGNIES AÉRIENNES CRÉÉES EN 45 ANS D'AVIATION CIVILE AU SÉNÉGAL  APS  - dim. 17 avr. 2016
Investissements étrangers et Emergence au Sénégal  Educarrière Sénégal  - dim. 17 avr. 2016
SALON INTERNATIONALE DE L'AGRICULTURE : DES ACTEURS PARTAGENT LES OPPORTUNITÉS POUR ATTEINDRE L'AUTOSUFFISANCE DU RIZ EN 2017  APS  - mar. 01 mars 2016
Tourisme et Emergence au Sénégal  Educarriere SN  - mar. 01 mars 2016
Qui sauvera l'industrie minière africaine ?  Le Monde Afrique  - mar. 01 mars 2016
 
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Créer un compte CV


    TOP ARTICLES DE LA SEMAINE


Les plus lus
Les plus commentés



Actualités Emploi Formation Entrepreneuriat Nos Concepts Nos Services
Global Management Challenge
Guide de l'Entrepreneur Les Trophées de l'Excellence
Investir en 2012    
Economie & Finance E-Business Plan    
Sciences et Technologies DRH Corner      
Sports Conseils RH      
Politique          
Santé          
Arts et Culture          
Copyright © 2004-2013 - Educarriere.net - Tous droits réservés
Contacts : +237 33 42 95 23 +237 94 01 41 94 - Email : sn@educarriere.net