Quantcast
Document sans titre
Suivez nous sur  
Inscrivez vous à notre newsletter

NOUVEAU SITE
Arts et Culture
Régulation - Atelier d'échanges sur les sketches de ndogou : Le Cnra sonde les acteurs pour un cadre normatif

Source : Le Quotidien
Date : vend. 06 nov. 2015
» Plus d'actualités
» Les plus lues
» Les plus commentées
Imprimer cet article


Le Conseil national de régulation de l'audiovisuel (Cnra) range son fouet pour trouver une solution dynamique aux injures, publicités à outrance et autres manquements des sketches de ndogou. En conclave avec les acteurs qui gravitent autour de ces sketches, l'autorité de régulation de l'audiovisuel cherche un cadre normatif pour protéger les populations.

Publicité à outrance, jeux d’acteurs qui laissent à désirer, scénarii dictés par les sponsors, tels sont les principaux maux des sketches diffusés au moment de rompre le jeûne. Et cela peut être dangereux pour la population et surtout pour les enfants. Pour stopper l’hémorragie et limiter la casse, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) a convié acteurs, réalisateurs, metteurs en scène et diffuseurs à un atelier de partage afin de trouver une solution. Ainsi depuis hier, les acteurs sont en conclave pour réfléchir sur le thème : «Les séries télévisées : le cas particulier des sketches ndogou – le défi de la qualité face à la tentation de la quantité.»
Pour Babacar Touré, président du Cnra, la récente sortie de certains imams s’indignant de ces pratiques est suffisante pour faire une table ronde sur ce problème. «Nous regardons la télévision avec, à la fois des yeux de parents et de régulateurs. Ibrahima Mbaye Sopé nous avait fait une analyse des sketches, juste après le Ramadan. Et nous avons identifié les personnes concernées ou intéressées pour régler le problème de manière dynamique. C’est ce qui nous a amenés à organiser cet atelier», explique le président Touré. 
Et dans ce contexte, la solution se trouve à la formation, d’après Cheikh Ngaïdo Ba, cinéaste, qui qualifie ces sketches de «fanfaronnade». Car dit-il : «Je ne vois pas de scénario, et dans pareils cas la professionnalisation est fondamentale. Nous avons un problème sérieux de scénario, de réalisation et de production.» Et M. Ba de continuer son diagnostic : «Les chaînes de télé devraient être plus regardantes sur les contenus qu’elles diffusent. Mais malheureusement, elles ne regardent que l’argent. Même la chaîne nationale ne pense qu’à l’argent et, pourtant elle est subventionnée.» D’où la proposition de Cheikh Ngaïdo Ba de mettre en place dans les télés, des comités de lecture et de visionnage pour décider de ce que l’on met à l’antenne. 
Comme pour répondre à Cheikh Ngadiou Ba, Joséphine Mboup, responsable de la production à Tfm, pense que les sketches sont à l’image du pays. Elle souligne que «dans tous les secteurs, le travail ne se fait pas comme il se doit». Pour elle, la télé est une entreprise qui fonctionne avec des publicités et, pour régler le problème des sketches, il faut commencer par réguler le milieu de la production. «Qui est réalisateur ? Qui est acteur, et qui est scénariste ?  C’est pourquoi le travail est bâclé», explique Mme Mboup. 
Mais pour le producteur Alioune Ndiaye, ces manquements sont le fruit d’une absence de politique dans le secteur. Il soutient que «le Cnra devrait maintenant, vu qu’il dispose des taux d’audience, les publier et distinguer les bonnes séries des mauvaises. Et tout le monde suivra.»
Sur le petit écran, les séries sénégalaises commencent à détrôner les telenovelas aux heures de forte audience. Si cela est applaudi par les comédiens locaux, les sketches ndogou viennent quelque peu freiner cet élan. Mais les résultats de cet atelier devraient proposer un cadre normatif pour le plus grand bénéfice des populations. 




PUBLICITE

Autres articles
Oussouye: 1ère Edition Foire Economique et Culturelle du Kassa : Une nécessité pour bâtir la paix, le développement et la solidarité dans la sous région  Scoops de Ziguinchor  - mar. 16 fév. 2016
FATOU DIOME À DES LYCÉENS : ''LE SOLEIL NE BRILLE PAS QUE POUR L'AMÉRIQUE OU POUR LA FRANCE''  APS  - jeu. 12 nov. 2015
Orange investit dans Afrostream, le Netflix africain  Les Echos  - mar. 06 oct. 2015
CULTURE: Lamine Diack rend hommage à Doudoud Ndiaye Rose  APS  - jeu. 20 août 2015
MGR Ndiaye salue ''la grande contribution'' de Doudou Ndiaye Rose au dialogue islamo-chrétien  APS  - jeu. 20 août 2015
 
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Créer un compte CV


    TOP ARTICLES DE LA SEMAINE


Les plus lus
Les plus commentés



Actualités Emploi Formation Entrepreneuriat Nos Concepts Nos Services
Global Management Challenge
Guide de l'Entrepreneur Les Trophées de l'Excellence
Investir en 2012    
Economie & Finance E-Business Plan    
Sciences et Technologies DRH Corner      
Sports Conseils RH      
Politique          
Santé          
Arts et Culture          
Copyright © 2004-2013 - Educarriere.net - Tous droits réservés
Contacts : +237 33 42 95 23 +237 94 01 41 94 - Email : sn@educarriere.net