Quantcast
Document sans titre
Suivez nous sur  
Inscrivez vous à notre newsletter

NOUVEAU SITE
Politique
Vers une généralisation du système d'éclairage public par lampadaires solaires (Ministre)

Source : APS
Date : jeu. 27 août 2015
» Plus d'actualités
» Les plus lues
» Les plus commentées
Imprimer cet article


L'Etat est en train de réfléchir à la mise en place d'un système permettant l'utilisation des lampadaires solaires au niveau de toutes les collectivités locales et des structures publiques, a déclaré mercredi le ministre de l'Energie et du Développement des énergies renouvelables, Thierno Alassane Sall.

‘’Nous voulons mettre en place ce système basé sur les lampadaires solaires et pérenniser au niveau des collectivités locales et des structures publiques comme les écoles, les établissements hospitaliers et autres pour une meilleure économie de l’énergie’’, a expliqué M. Sall.
 
Il visitait mardi plusieurs services relevant de son département. En compagnie d’une bonne partie de ses collaborateurs, Thierno Alassane Sall a d’abord visité l’Agence pour l’économie et la maîtrise de l’énergie (AEME), la Commission de régularisation du secteur de l’électricité (CRSE) et l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (ASER).
 
Le ministre de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables s’est également rendu à l’Agence nationale des énergies renouvelables (ANER) et au Comité national des hydrocarbures (CNS).
 
‘’Le système d’éclairage public est si onéreux. Nous allons l’améliorer avec la mise en place d’un système basé sur les lampadaires’’, a promis Thierno Alassane Sall qui a salué le travail ‘’de promotion de l’utilisation rationnelle de l’énergie faite par l’AEME’’.
 
A la Commission de régulation du secteur de l’électricité, M. Sall a insisté sur le rôle d’arbitre joué par cette structure. ’’La Commission de régulation jour un rôle essentiel dans un contexte de libéralisation avec l’intervention des privés. Elle doit être indépendante parce que sans indépendance du régulateur, autant ne pas parler de régulation’’, a estimé le ministre de l’Energie.
 
Après son passage dans les locaux du Comité national des hydrocarbures, Thierno Alassane Sall a déploré ‘’une importation quasi-totale des hydrocarbures’’ par le Sénégal. Il a aussi dénoncé une utilisation excessive de l’électricité au Sénégal.
 
‘’Au Sénégal, on consomme plus d’électricité que nécessaire. Nos bâtiments sont très énergivores parce que construits sur la base d’un mauvais système d’aération. Pourtant, nous avons le soleil, de 7 heures à 19 heures’’, a regretté M. Sall.



PUBLICITE

Autres articles
INVESTITURE SASSOU-NGUESSO : C'EST L'EXPRESSION DE LA SOLIDARITÉ AFRICAINE, SELON MACKY SALL  APS  - dim. 17 avr. 2016
POLITIQUE: Le coût du référendum estimé à près de 02 milliards (Ministre)  APS  - mar. 01 mars 2016
Un livre blanc propose la révision de la CREI  APS  - mer. 30 déc. 2015
ARRIVÉE DU CHEF DE L'ETAT À ABUJA POUR PRENDRE PART À LA SESSION ORDINAIRE DE LA CEDEAO  APS  - mer. 16 déc. 2015
COP 21 : Macky Sall insiste sur le financement des projets énergétiques  APS  - mar. 01 déc. 2015
 
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Créer un compte CV


    TOP ARTICLES DE LA SEMAINE


Les plus lus
Les plus commentés



Actualités Emploi Formation Entrepreneuriat Nos Concepts Nos Services
Global Management Challenge
Guide de l'Entrepreneur Les Trophées de l'Excellence
Investir en 2012    
Economie & Finance E-Business Plan    
Sciences et Technologies DRH Corner      
Sports Conseils RH      
Politique          
Santé          
Arts et Culture          
Copyright © 2004-2013 - Educarriere.net - Tous droits réservés
Contacts : +237 33 42 95 23 +237 94 01 41 94 - Email : sn@educarriere.net