Quantcast
Document sans titre
Suivez nous sur  
Inscrivez vous à notre newsletter

NOUVEAU SITE
Sports
Prise d'otages au Mali : le bilan s'alourdit


Véhicule brûlé devant l’hôtel Byblos de Sévaré après la prise d’otage, le 8 août 2015 - AFP/ STRINGER
Source : Les Echos
Date : lun. 10 août 2015
» Plus d'actualités
» Les plus lues
» Les plus commentées
Imprimer cet article


Le gouvernement malien indique dimanche que la prise d'otage dans un hôtel de Sévaré a finalement fait 13 morts.

Treize personnes dont cinq contractuels de l'ONU, quatre soldats maliens et «  quatre terroristes  » ont été tuées lors de la prise d'otages vendredi dans un hôtel de Sévaré, dans le centre du Mali, selon un nouveau bilan communiqué par le gouvernement malien. «  Le bilan définitif  » comprend «  quatre soldats des Fama  », les forces armées maliennes, «  cinq contractuels de la Mission de l'ONU au Mali et quatre terroristes tués  » durant les opérations lors de l'attaque de l'hôtel Byblos, a détaillé le gouvernement. «  Le bilan concernant les personnels associés  » de la mission onusienne comprend cinq morts, avait confirmé l'ONU tout en précisant qu'il s'agissait d' «  un Malien, qui était le chauffeur de la compagnie sous-traitante de la Minusma, un Népalais, un Sud-Africain et deux Ukrainiens  ». Attaque matinale Vendredi vers 07h00 à l'Hôtel Byblos où séjournent régulièrement des expatriés, des assaillants avaient fait irruption. Les forces maliennes avaient alors bouclé la zone et avaient tenté de les déloger, mais leurs opérations étaient rendues délicates par la présence d'otages. Puis les opérations déclenchées par les forces maliennes «  ont été finalisées, l'hôtel a été nettoyé  », avait indiqué une source militaire. Ces informations avaient été confirmées par une autre source, qui avait assuré : «  Cette fois, c'est fini  ». Sur la piste des ravisseurs Des soldats maliens ont mené des patrouilles dans la nuit de samedi à dimanche. Le gouvernement indique que pour l'instant, «  sept suspects ont été arrêtés  ». «  Des enquêtes sont en cours en relation avec la Minusma et d'autres partenaires pour déterminer les facteurs liés à cette attaque et à son dénouement  ». A ce jour, l'attaque n'a pas été revendiquée. Mais «  de forts soupçons pèsent  » sur le Front de libération du Macina (FLM), a affirmé une source militaire. Apparu début 2015, le FLM est un mouvement allié à Ansar Dine, un des groupes jihadistes liés à Al-Qaïda ayant contrôlé le nord du pays entre 2012 et début 2013. Pour le journaliste et analyste malien Alexis Kalambry, l'attaque «  porte la marque d'Iyad Ag Ghali  », chef d'Ansar Dine. Source AFP


PUBLICITE

Autres articles
Football - Présidence de la Fifa : les promesses d'Infantino à l'Afrique  Le Point Afrique  - mar. 01 mars 2016
DOPAGE : L'IAAF DÉCAPITE LA FÉDÉRATION KÉNYANE D'ATHLÉTISME  APS  - mar. 01 déc. 2015
CAN DES U23 : Les Lions olympiques dominent la Tunisie et se qualifient en 1/2 finale  APS  - mar. 01 déc. 2015
Ouverture des votes pour le joueur africain BBC de l'année 2015  BBC Afrique  - mar. 17 nov. 2015
Ouverture des votes pour le joueur africain BBC de l'année 2015  BBC Afrique  - mar. 17 nov. 2015
 
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Créer un compte CV


    TOP ARTICLES DE LA SEMAINE


Les plus lus
Les plus commentés



Actualités Emploi Formation Entrepreneuriat Nos Concepts Nos Services
Global Management Challenge
Guide de l'Entrepreneur Les Trophées de l'Excellence
Investir en 2012    
Economie & Finance E-Business Plan    
Sciences et Technologies DRH Corner      
Sports Conseils RH      
Politique          
Santé          
Arts et Culture          
Copyright © 2004-2013 - Educarriere.net - Tous droits réservés
Contacts : +237 33 42 95 23 +237 94 01 41 94 - Email : sn@educarriere.net