Quantcast
Document sans titre
Suivez nous sur  
Inscrivez vous à notre newsletter

NOUVEAU SITE
Sante
KAOLACK : 771 accouchements par césarienne après des évacuations d'urgence depuis Janvier 2014

Source : APS
Date : mer. 29 juil. 2015
» Plus d'actualités
» Les plus lues
» Les plus commentées
Imprimer cet article


Sept cent soixante-et-onze femmes enceintes évacuées d'urgence des districts de Kaolack, de Fatick, de Gossas, de Sokone et de Kaffrine, entre janvier 2014 et maintenant, vers le Centre hospitalier régional El Hadj Ibrahima Niass et d'autres établissements publics de santé de Kaolack ont accouché par césarienne, a indiqué mardi le gynécologue Mansour Diouf.

‘’Les femmes enceintes viennent toujours des districts par évacuation au moment d’accoucher pour subir une césarienne d’urgence’’, a déploré M. Diouf, lors de la réunion d’évaluation de la revue annuelle conjointe du système de santé de Kaolack en présence du médecin-chef de région, le Dr Balla Mbacké Mboup.


‘’Nous recevons rarement des cas de femmes évacuées en situation de référence des districts habilités à évacuer vers l’hôpital El Hadj Ibrahima Niass’’, a-t-il ajouté.


Il a appelé les médecins et les infirmiers des districts de Kaolack, Fatick et Kaffrine, à les aider en amont avec un dossier médical bien détaillé, avant une quelconque évacuation.


Il a souligné que contribuerait à ‘’mieux gérer, à assister rapidement ces patientes ou malades dont l’accouchement par voie normale est risqué en déclenchant d’urgence une opération de césarienne’’.


 ‘’Malheureusement, a-t-il déploré, il se pose souvent un problème de communication sur les patientes évacuées d’urgence pour accouchement entre les structures qui évacuent et celles qui reçoivent’’.


Le docteur Diouf a jugé excessif ce nombre de femmes ayant accouché par césarienne à Kaolack.

‘’Donc, il y a lieu de revoir tout le système, revoir là ou se situe le problème pour trouver des solutions ‘’, a-t-il préconisé.


Le docteur Mansour Diouf a en outre indiqué que la gratuité de la césarienne n’est pas encore effective dans toutes les structures sanitaires publiques. 

"L’Etat a mis en place la gratuité césarienne depuis 2005 mais, malheureusement, ce n’est pas encore effective dans certaines structures, obligeant ainsi les patientes à acheter leurs médicaments et soins avec le concours de parents ’’, a-t-il expliqué.




PUBLICITE

Autres articles
Le Sénégal abrite la première édition du FIBA, à partir du 13 Janvier  APS  - mer. 06 janv. 2016
Mortalite maternelle dans le monde : Le nombre de décès passe de 532.000 en 1990 à 303.000 en 2015  Le Soleil Online  - mar. 17 nov. 2015
SANTE: Plus aucun cas d'Ebola signalé en Guinée  Le Monde Afrique  - mar. 17 nov. 2015
CANCER : DON DE 6 MILLIONS DE FRANCS POUR LE DÉPISTAGE DE 400 FEMMES  APS  - jeu. 12 nov. 2015
Gestion des ordures à Dakar – L'UCG s'attaque aux urgences  Xalimasn  - jeu. 12 nov. 2015
 
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Créer un compte CV


    TOP ARTICLES DE LA SEMAINE


Les plus lus
Les plus commentés



Actualités Emploi Formation Entrepreneuriat Nos Concepts Nos Services
Global Management Challenge
Guide de l'Entrepreneur Les Trophées de l'Excellence
Investir en 2012    
Economie & Finance E-Business Plan    
Sciences et Technologies DRH Corner      
Sports Conseils RH      
Politique          
Santé          
Arts et Culture          
Copyright © 2004-2013 - Educarriere.net - Tous droits réservés
Contacts : +237 33 42 95 23 +237 94 01 41 94 - Email : sn@educarriere.net