Quantcast
Document sans titre
Suivez nous sur  
Inscrivez vous à notre newsletter

NOUVEAU SITE
Arts et Culture
Sommet de la Francophonie : ''toutes les couches sociales'' doivent y participer (ministre)

Source : APS
Date : dim. 09 nov. 2014
» Plus d'actualités
» Les plus lues
» Les plus commentées
Imprimer cet article


Le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, a plaidé samedi pour une participation de "toutes les couches sociales", y compris des personnes vivant avec un handicap, à l'organisation du sommet de la Francophonie prévu les 29 et 30 novembre à Dakar.

"Il faut une participation [massive] des handicapés au sommet de la Francophonie (…) Et il nous faut l’engagement de toutes les couches sociales, pour que le sommet soit un succès", a dit M. Ndiaye à l’ouverture du sixième forum HandiFestival.

El Hadji Hamidou Kassé, le président du comité scientifique du sommet de la Francophonie, a évoqué "la dimension populaire" de cette manifestation prévue fin novembre. 

"La dimension populaire, ce sont les forums que nous organisons, les activités prévues au Village de la Francophonie et au Grand Théâtre de Dakar. Il y aura quatre zones réservées à l’animation" culturelle, a-t-il expliqué. 

Il précise toutefois que "ce n’est pas le sommet des jeunes et des femmes, mais celui des chefs d’Etat et de gouvernement" de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). 

Le sommet portera sur le thème : "Femmes et jeunes en Francophonie, vecteurs de paix, acteurs de développement". 

La réunion à laquelle participaient Mbagnick Ndiaye et El Hadji Hamidou Kassé se tenait en prélude au HandiFestival prévu du 4 au 6 décembre. 

Etaient également présents le président par intérim de la Fédération des associations nationales des personnes vivant avec un handicap, Yatma Fall, et la conseillère spéciale du président Macky Sall, Aissatou Cissé. 

Mme Cissé a par ailleurs relevé ''l’absence de statistiques'' concernant cette couche de la société. ''Il n’y a de chiffre exact sur le nombre de personnes vivant avec un handicap au Sénégal''. 

La question du handicap a ''un caractère transversal'' et, dès lors, ''ne peut pas être gérée par le ministère de la Santé et de l’Action sociale seulement'', a-t-elle ajouté.




PUBLICITE

Autres articles
Oussouye: 1ère Edition Foire Economique et Culturelle du Kassa : Une nécessité pour bâtir la paix, le développement et la solidarité dans la sous région  Scoops de Ziguinchor  - mar. 16 fév. 2016
FATOU DIOME À DES LYCÉENS : ''LE SOLEIL NE BRILLE PAS QUE POUR L'AMÉRIQUE OU POUR LA FRANCE''  APS  - jeu. 12 nov. 2015
Régulation - Atelier d'échanges sur les sketches de ndogou : Le Cnra sonde les acteurs pour un cadre normatif  Le Quotidien  - vend. 06 nov. 2015
Orange investit dans Afrostream, le Netflix africain  Les Echos  - mar. 06 oct. 2015
CULTURE: Lamine Diack rend hommage à Doudoud Ndiaye Rose  APS  - jeu. 20 août 2015
 
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Mot de passe oublié ?
Créer un compte CV


    TOP ARTICLES DE LA SEMAINE


Les plus lus
Les plus commentés



Actualités Emploi Formation Entrepreneuriat Nos Concepts Nos Services
Global Management Challenge
Guide de l'Entrepreneur Les Trophées de l'Excellence
Investir en 2012    
Economie & Finance E-Business Plan    
Sciences et Technologies DRH Corner      
Sports Conseils RH      
Politique          
Santé          
Arts et Culture          
Copyright © 2004-2013 - Educarriere.net - Tous droits réservés
Contacts : +237 33 42 95 23 +237 94 01 41 94 - Email : sn@educarriere.net